Effet Alcool Sur l’Érection – L’Alcool Cause l’Impuissance ?

impuissance alcool érection

La plupart des hommes savent que le fait d’abuser de l’alcool peut causer des problèmes d’érection, des érections molles et une perte de l’érection avant l’acte.

La force des érections est affectée par de nombreux facteurs, dont certains sont contrôlables et d’autres non.

La consommation d’alcool est un facteur que vous pouvez contrôler quand il s’agit d’avoir une vie sexuelle satisfaisante et des érections dures.

Beaucoup d’hommes comptent sur une boisson ou deux pour se détendre ou prendre de la confiance, et doivent marcher sur une fine ligne entre être suffisamment décontractés et être trop sou pour performer sexuellement.

Il est important de comprendre les nombreux effets de l’alcool sur les érections à court et à long terme.

Effets à court terme de l’alcool sur les érections

Lorsque vous consommez occasionnellement beaucoup d’alcool en peu de temps, vous avez plus de chances d’être victime d’un trouble de l’érection temporaire et non d’une affection à long terme comme une véritable dysfonction érectile.

Dans cette situation à court terme, le fonctionnement du système nerveux est ralenti, et cela affecte plusieurs étapes physiologiques qui sont nécessaires pour obtenir des érections fortes.

Pour obtenir une érection, les cellules nerveuses doivent envoyer un message du cerveau vers le pénis pour augmenter le flux sanguin dans cette partie du corps.

Mais avec un excès d’alcool dans le sang, cela affecte la communication entre les cellules nerveuses et le « message » peut ne pas arriver.

Heureusement, cet effet a tendance à s’user avec les autres effets de l’alcool, de sorte que le passage du temps peut « naturellement guérir » ce problème temporaire.

Effets à long terme de l’alcool sur les érections

Au fil du temps, continuer à boire à l’excès affecte de nombreux aspects du fonctionnement sexuel d’un homme.

D’une part, cela peut réduire la production de testostérone au fil du temps, ce qui peut amener un homme à avoir un désir sexuel plus faible ainsi que des difficultés à obtenir des érections.

De plus, les cellules nerveuses endommagées par l’alcool peuvent devenir incapables de communiquer avec les organes génitaux, et les vaisseaux sanguins endommagés par une consommation d’alcool excessive continue peuvent être incapables de se relaxer normalement, avec pour résultat une difficulté ou incapacité à avoir des érections suffisamment fermes pour avoir un rapport sexuel.

Combien est-ce trop ?

Bien qu’il y a des différences d’une personne à une autre dans sa capacité à « gérer » l’alcool, il y a des estimations pour déterminer combien c’est trop. L’abus d’alcool peut être vaguement défini comme étant boire plus d’alcool que ce qui est bon pour vous.

En général, pour les hommes de moins de 65 ans, cela ne représente pas plus de trois verres par jour. À combien de verres équivaut chaque type de boisson ? Cela dépend du type d’alcool. Un verre est défini à environs:

  • 1 bière de 354 ml
  • 150 ml de vin
  • 45 ml de liqueur dure

Si vous limitez votre consommation d’alcool à un ou deux verres standard par jour, vous êtes beaucoup moins susceptible de rencontrer les problèmes d’érections causées par une consommation abusive d’alcool.

Trop d’alcool et impuissance

Vous pouvez penser qu’en buvant de l’alcool seulement les fins de semaine vous éviteront les effets de l’alcool sur l’érection, mais ce n’est pas forcément le cas.

Si vous buvez abondamment et que vous vous abstenez pendant plusieurs jours, si vous consommez en moyenne trois verres par jour ou plus par jour, vous risquez de subir les effets de l’impuissance.

En général, la consommation excessive d’alcool est définie comme la consommation d’une quantité d’alcool suffisante pour élever le taux d’alcoolémie à 0,08% ou plus. Pour l’homme typique, cela se produit après cinq boissons ou plus en environ deux heures.

En plus de causer des problèmes avec les érections, la consommation excessive d’alcool peut causer un certain nombre d’autres problèmes plus graves, y compris les accidents de voiture, l’intoxication alcoolique et les blessures non intentionnelles.

Traiter la dysfonction érectile provoquée par l’alcool – Solution

Pour les problèmes à court terme dus à une consommation excessive d’alcool, la solution est souvent simplement d’attendre que le corps élimine l’alcool. La dysfonction érectile à long terme induite par l’alcool nécessite une approche à long terme du traitement.

La première étape évidente est de contrôler sa consommation d’alcool.

Si vous avez besoin d’aide pour arrêter, n’hésitez pas à le faire.

S’abstenir de l’alcool va inverser les problèmes causés par l’alcool à long terme sur les érections.

Des traitements naturels contre l’impuissance sont très bénéfiques pendant pour accélérer la guérison.

Signes d’abus d’alcool et de dépendance

Si la consommation d’alcool affecte votre vie de tous les jours, les érections peuvent être le moindre de vos problèmes.

Commencer à éprouver des pertes de mémoire, cela affecte les relations avec les amis ou la famille, vous utilisez l’alcool pour vous sentir « normal » ou les mains sont tremblantes sont tous des signes qu’il est temps de chercher de l’aide.

L’alcoolisme chronique à long terme peut mener à l’hépatite alcoolique, aux maladies du foie, aux ulcères, aux maladies cardiaques et la mort.

Obtenir de l’aide professionnelle n’est pas un signe de faiblesse, mais un signe clair que vous voulez reprendre le contrôle de votre vie.

L’alcool un aphrodisiaque ?

Il est pensé que l’alcool a un effet aphrodisiaque a cause de sa capacité à relaxer le corps.

Cela semble vrai pour les femmes en particulier et surtout avec le vin rouge, qui est un aphrodisiaque assez connu.

Par contre dans le cas des hommes l’alcool est un anti-aphrodisiaque si consomme en excès.

Pourquoi moins est un plus

L’effet relaxant de l’alcool et la sensation de bien-être qui accompagne une boisson ou deux font de l’alcool la boisson préférée des humains depuis environ 10 000 ans.

Bien que certaines études confirment que l’alcool (avec modération!) est bon pour le cœur et la circulation, il est important de se rappeler que le sexe et l’alcool sont un équilibre délicat.

Si vous éprouvez un manque de désir sexuel, une éjaculation prématurée, des problèmes de couple ou une dysfonction érectile à cause du mélange d’alcool et de sexe, vous pourriez avoir besoin de laisser l’alcool pour un certain temps pour tirer le meilleur parti de votre vie sexuelle.